3Elena de Troya

03. Elena de Troya (por Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire y las Izquierdas para Elena Arellano Tapia)

Ta tête, ton geste, ton air
Sont beaux comme un beau paysage;
Le rire joue en ton visage
Le rire joue en ton visage

Comme un ¡uhhhh!
Comme un ¡uhhhh!
Comme un vent frais dans un ciel clair.

Ces robes folles sont l’emblème
De ton esprit bariolé;
Folle dont je suis affolé,
Folle dont je suis affolé,
Je te ¡uhhhhh!
Je te ¡uhhhhh!
Je te hais autant que je t’aime!

J’aimais les peintures idiotes,
dessus de portes, décors,
toiles de saltimbanques, enseignes,
toiles de saltimbanques, enseignes,
Je te ¡uhhhhh!
Je te ¡uhhhhh!
Je te hais autant que je t’aime!

Deja un comentario